Avant de commencer...

Nous n'avons pas la prétention d'avoir la connaissance absolue mais nous avons à cœur de rendre vos moments couture les plus appréciables possible.

Retrouvez nos petites astuces et conseils ci-dessous, qui nous l'espérons, vous aideront un petit peu!

La machine à coudre

 

La question qui revient souvent lorsque l'on débute la couture, lorsque l'on s'est perfectionnée au fil du temps ou encore lorsque l'on se professionnalise c'est le choix de la machine à coudre !

Il est difficile parce qu'il est crucial à nos yeux, parce que l'acte d'achat d'une machine à coudre n'est pas anodin et que c'est un réel investissement.

Le choix est vaste et difficile et si vous demandez conseil autour de vous, vous risquez d'être déçue parce que si vous interrogez 50 personnes, vous aurez 50 avis différents et c'est bien normal !

Alors ce que nous vous conseillons, si vous vous interrogez sur le futur achat d'une machine à coudre, c'est déjà de fixer votre budget ce qui permettra de réduire le champ des possibles.

Ensuite c'est d'analyser vos besoins, ce qui vous mènera vers une gamme plutôt qu'une autre et puis idéalement, c'est de vous rendre chez les revendeurs, de prendre le plus d'infos possibles, de TESTER et de vous laisser un moment pour réfléchir.

N'achetez pas sur un coup de tête ! Prenez le temps de la réflexion !

Ce qui est certain c'est que le marché propose des modèles assez robustes pour des budgets raisonnables et que pour travailler les épaisseurs il vous faudra tendre vers certains modèles qui n'auront pas forcément vos faveurs du départ.

Enfin, privilégiez la robustesse à l'esthétique et ne perdez pas de vue que plus une machine est bourrée d'électronique plus elle est fragile et plus les pannes éventuelles seront coûteuses !

Les tissus

L'offre du marché pour les tissus est en perpétuel mouvement.

En effet, le type d'étoffes, les couleurs, les motifs sont en constante évolution au fil des saisons et des tendances.

Certains salons spécialisés définissent ces tendances que les designers suivent pour vous proposer le meilleur choix.

Dans les tutoriels, nous avons tenté, au maximum, de vous proposer des créations confectionnées avec des tissus « intemporels » et de base que vous devriez pouvoir trouver tout au long de l'année.

Cependant, libre à vous de faire appel à votre créativité et utiliser des tissus qui correspondent à vos stocks, vos goûts et vos besoins.

A ce propos, les mesures qui vous sont données dans les tutoriels sont basées sur la laize (largeur) du tissu utilisé (ex : si vous voyez 25 x 140 cm... cela signifie que la laize commerciale du tissu est en 140 cm de large).

De ce fait, si vous choisissez d'utiliser d'autres tissus que ceux décrits dans les tutos, il vous faudra penser à adapter la quantité de tissu nécessaire dans le cas où la laize est différente.

De plus, les mesures données dans chacun des pas à pas sont volontairement plus importantes que ce qui est nécessaire (juste de quelques centimètres) au cas où vous auriez un petit loupé !

Le bâti

 

Certaines pièces auront besoin d'être bâties pour faciliter le maintien et l'assemblage.

Le bâti est une couture provisoire très utilisée dans la confection textile et réalisée en général à la main avec un fil dit « de bâti » épais et en coton.

Le point utilisé est un point droit, long, aéré et il est décousu après la couture définitive.

Dans nos tutoriels, puisqu'il est question de création de sacs et d'accessoires, nous vous proposons de les réaliser à la machine à coudre, avec un point droit long, qu'il sera inutile de découdre après la couture définitive.

Il sera réalisé à 0,5 cm des bords de sorte que la couture sera invisible lors de l'assemblage final.

Le passepoil

Plusieurs des créations présentées dans les tutos sont ornées de passepoil. Vous en trouverez dans le commerce et sur beaucoup de sites internet, du plus basique au plus déco en passant par les lurex et à des prix très attractifs.

Leur utilisation est optionnelle bien sûr mais il donnera un certain cachet à vos réalisations.

Attention cependant : le passepoil a aussi un endroit et un envers. L'endroit a une couture régulière de points droits et longs et l'envers présente une chaînette de fil. Lorsqu'il vous sera demandé d'épingler le passepoil sur la pièce de tissu, endroit contre endroit, c'est cette chaînette qui devra se trouver face à vous, la couture régulière, quant à elle, se trouvera face à l'endroit de votre tissu.

Le bourrelet du passepoil se retrouvera, lui, vers l'intérieur de la pièce de tissu.

Le marquage

Dans la majorité de nos tutoriels, vous aurez des lignes et/ou repères à tracer sur les tissus directement mais qui ne seront que provisoires.

Certains ne se verront pas une fois votre accessoire terminé mais d'autres peuvent se retrouver à des endroits « visibles ».

Pour ce faire, nous vous conseillons l'utilisation de stylos effaçables par friction.

Comme son nom l'indique, les traits tracés avec ce type de stylos s'effacent par friction, c'est à dire, par un mouvement de va et vient qui génère de la chaleur.

Pour cela, ces stylos sont équipés d'une sorte de gomme qui permet ce frottement mais plus aisément, vous pourrez supprimer les traces du stylo avec la chaleur de votre fer à repasser. Attention parfois selon les tissus les marques peuvent réapparaître.

Pensez donc à effacer les traces de marquage au fur et à mesure de l'avancement de votre projet.

Pour info, une marque est aujourd'hui leader dans le domaine, mais de plus en plus d'enseignes de papeterie se sont penchées sur le sujet et vous pouvez désormais trouver une gamme plus élargie en magasin et aussi moins onéreuse.